Le Journal » Critiques » Le rappeur Mouss retient l’attention de plus en plus avec son EP intitulé “HOT”
Publié le 18 août 2020 à 17h12

Le rappeur Mouss retient l’attention de plus en plus avec son EP intitulé “HOT”

 

 

 

Actif depuis peu de temps, Mouss est un jeune rappeur authentique de la scène hip hop Montréalaise qui puise ses inspirations autant dans ses expériences qu’auprès de sa famille et de ses proches. Ces auditeurs les plus fidèles ne seront sûrement pas déçus avec cet EP qui s’ajoute à de nombreux projets et singles. 2020 est une année productive pour Mouss avec la parution de trois singles et d’un précédent EP “KOLD” cet hiver. Et en toute logique, Mouss publie maintenant le EP “Hot” en contrepoint de “Kold”. Convivial et lumineux, voilà les adjectifs qui correspondent à cet EP.

Un EP au nom évocateur. On profite du beau temps pour écouter ce court album du jeune rappeur de la rive-sud. Plein d’enthousiasme, le projet nous fait comprendre que Mouss est bien parti pour se faire sa place dans le rap game. Le paysage tropical de sa pochette plante le décor. Posé à côté d’un cocotier, le rappeur égraine ses gimmicks chaleureusement. Même sur la plage, il arbore fièrement sa paire de sneakers, un coco à la main pour se désaltérer. Quatre chansons pêchues sont égrainées avec un flow engageant. Dès les premières chansons, on comprend vite à quel point il a de l’énergie à revendre. 

 

 

 

Depuis tout petit

Dès le premier son “Depuis tout petit”; c’est taf et oseille dès le berceau. Mouss se fraye son petit bout de chemin dans le milieu du rap en ne se fiant qu’à son flair. On est parachuté dans son quotidien où les jeunes de son hood sont des loups avides de cash “prêts à tout” comme il le dit. Presque une philosophie de vie.

 

 

Toi et moi

Le love à l’état pur, le vrai. Celui aux élans romantiques où les amoureux restent unis envers et
contre tout : “Je me méfiais de l’amour. Mon coeur de pierre, tu l’as fait fondre. Je pensais qu’à faire des sous, T’étais là quand tout était sombre”.

Au point que son coeur de pierre de dur à cuire fonde, transpercé par la flèche de Cupidon. Mouss rappe avec un flow rapide et une cadence marquée. Un son à la fois tropical et hispanique, présage d’une belle histoire d’amour aux ondes positives. 

 

 

Molo (ft Dix)
Encore une fois l’amour…Tout y mène pour Mouss dans “Mollo”. Un featuring qui ne déroge pas à la
règle. “C’est pas compliqué, Elle t’a piqué mais si elle s’en va, faut pas paniquer“.

Dans une conversation à coeurs ouverts des potos s’entretiennent sur l’histoire d’amour de l’un deux :
un poil trop passionnel d’après eux. Dix et Mouss le rappelle à l’ordre au refrain : “Vas y mollo, ici bas rien ne presse.
Après deux semaines, tu dis je t’aime”; Un featuring bien pensé avec les deux voix de Dix et de Mouss qui
se complètent agréablement.

 

 

On ira loin

Dernière chanson du projet: “On ira loin”; clôt tranquillement cet EP une fois encore, sur des notes d’amour. Dans la continuité des deux premiers morceaux, le rappeur fait la cour à coup de “oh ma douce” et invite sa future à bouger sur une chanson aussi rythmée qu’une danse orientale. L’instrumentale est entêtante. À son écoute, on a presque envie de le rejoindre. 

 

 

Cet EP à l’ambiance tropicale tombe à pic par ce temps estival. Loin du rap conscient, Mouss parvient tout de même à captiver l’oreille de ses auditeurs. Les instrumentales aux sonorités afrobeat et caribéennes viennent appuyer un phrasé
chaloupé et singulier. Le rappeur se montre convaincant : ces paroles un brin répétitives restent en tête.  On attend avec impatience d’autres albums.

 

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour écouter le EP sans plus tarder! 

 

 

 

 

Tags : Mouss