Le Journal » Critiques » Le rappeur Lavallois Lebza Khey est le Plug Universel
Publié le 15 January 2021 à 18h14

Le rappeur Lavallois Lebza Khey est le Plug Universel

DA004E1A-AD74-46A8-8ED9-60F0CCB6B621

 

 

Lebza Khey a su prouver à travers une production solide et ambitieuse qu’il est une étoile montante du rap au Québec. Il réunit plusieurs producteurs et grands noms de la scène tels que Shreez, White-B, Cupidon et autres sur son EP « Plug Universel »

Était moi-même originaire de Chomedey et ami d’enfance de Lebza, je tiens à souligner que cet album représente une fierté pour mon quartier et la scène émergente qui accueille le talent de Laval! 

Ayant attiré l’attention du public depuis 2019 avec la série Chostyle 1 à 3, accompagné de 2 collaborations virales avec Cupidon, voici enfin le premier projet tant attendu de l’artiste de Chomedey, Laval.

 

Revoyons chaque titre en détail.



MALPROPRE

Une introduction avec un flow en douceur sur des paroles crues. Un contraste que le rappeur applique dans son style dès le début de l’album. Un instrumental mélodieux avec un refrain catchy, mais assez court pour vouloir en entendre plus. Il débute en douceur avec un son différent des singles connus. 

 

ON ENCAISSE (Ft. Random) 

Une collaboration surprise avec Random, du groupe 5sang14. Définitivement une chimie entre les deux avec des flows et punchlines poignantes. Un instrumental solide et mélodieuse qui pousse à rapper sérieusement. On sent l’univers de deux rappeurs de 2 origines différentes qui se joignent pour parler de leur vécu. (Mention spéciale à Marrakech et Beyrouth) 

 

 

FACTS (Ft. JuicemanSF) 

Un son cru et organique, qui rejoint 2 artistes des 2 extrémités de Laval. On sent l’énergie et l’ambiance street de ce track sur un instru agressif. « Dur à croire mais tout ce qu’on dit c’est vrai. » On sent qu’il n’y a pas de « sugarcoat » dans les paroles des rappeurs dans leur storytelling et vont droit au but  dans des détails sur leur vécu. 

 

DRIP (Ft. Shreez) 

L’un des meilleurs tracks de l’album qui rejoint à la fois Shreez et Lebza dans un univers propre à eux mêmes. On sent à la fois la chimie et la technique dans cette collaboration bourrée de punchlines. Un instrumental mélodieux, un refrain catchy, la combinaison parfaite. 

On peut remarquer que dans chaque featuring à date, l’invité est dans son élément et Lebza performe dans le sien. 

Mention spéciale à la production et l’outro acoustique. 
 

 

MALETTE (Ft. White-B) 

Le 2e single et hit de l’album, avec le refrain le plus catchy du projet. MALETTE est définitivement mon coup de coeur. Une instrumentale sombre mais douce, avec un autotune qui match parfaitement . « 450 passe la malette »; gros jeu de mot faisant référence à 3-0 du rappeur Lost. 

La chanson la plus technique et lyricale de Lebza à date, qui met encore l’invité (White-B) dans son élément. Performance excellente. 

 

TIKTAK (Ft. White-B) 

Deuxième collaboration avec White-B. On sent la connexion entre les deux rappeurs qui n’arrête pas, à la fois dans le chant et dans les flows. Des punchlines saisissantes et mélodies mélancoliques propres. 

 

 

CUTOFF (Ft Rmax) 

Un track qui parle de trahison. On rentre plus dans le côté personnel de Lebza à partir de cette partie de l’album. Mention spéciale à Rmax qui donne une performance A1 sur le track. 

 

IMPOLI (Ft. Cupidon) 

Le track viral de l’album qui pousse tout le monde à « esquiver la police. » Même un challenge avait été viral sur Instagram. Performance lyricale de Cupidon qui se donne à fond sur chaque collaboration avec Lebza. On apprécie la productivité de ces deux artistes qui forment un parfait duo sur chaque instrumental. 

 

BURNABOY

Une production plus « Afrobeat » qui sort des sentiers battus. Une triste histoire d’amour sur un flow plus chanté. On voit la variété des styles sur l’album et un concept original. 

 

DEMI-TOUR

Lebza Khey termine l’album avec la track la plus personnelle où il s’ouvre sur son histoire. Un beat 100% storytelling où il explique son passé et son vécu dans le quartier Chomedey à Laval. 

En résumé, chaque track évoque un concept différent et on peut voir le travail de production qui met chaque invité dans son élément. L’album Plug Universel mérite définitivement un 9.45/10 ! Hâte de voir la suite et bonne continuation à Lebza Khey! 

 

C9463F2A-D606-4940-8459-88F562BCA6BA

 

 

 

 

 

Tags : Lebza Khey