Le Journal » Articles » LeFloFranco: « Beaucoup de festivals sont pas ouverts à recevoir le Hip-Hop »
Publié le 1 février 2022 à 8h21

LeFloFranco: « Beaucoup de festivals sont pas ouverts à recevoir le Hip-Hop »

Cette semaine, notre coup de coeur est pour le rappeur franco canadien LeFloFranco. À mi-chemin entre le rap et la pop, l’artiste d’origine haïtienne a lancé son clip « On est là » en ligne il y a moins d’un mois. Déterminé à gravir les échelons en 2022, son album solo sera disponible en automne. Pour préparer le terrain, il discute exclusivement avec nous de son parcours musical et personnel. 

 

CE74B56F-B9D4-440C-96B8-F1EC29BE70B5

 

Voici ses réponses à nos questions.

 


Tu as quel âge et tu viens de quel coin ?


Histoire d’être un peu mystérieux, j’suis dans ma trentaine et je viens de la région des Outaouais (Ottawa-Gatineau). 



D’où t’est venu ton nom de scène Le FloFranco ?
 

Au départ (et c’est encore le cas) c’était FLO (acronyme de Fierté Loyauté Originalité).. 
Mais FLO sur les internets, c’est pas mal commun you know ? So dans l’optique de pouvoir être précis pour tomber pile sur MOI, LeFLOFRANCO est né. Merci le web (rires) . 



Qu’est-ce qui t’a poussé à faire du rap et depuis combien de temps tu en fait ?


Sans vouloir me dater, ça fait plus que 10 ans que je fais du rap. Comme tout bon adolescent, je trippais ma vie sur le rap… mais pour de vrai, devenir rappeur n’était pas dans mon esprit. 

Jusqu’au moment où des patnais m’ont invité  à collaborer avec eux sur un morceau pour participer à un concours … ils m’ont encadré, aidé avec mon premier rap et ma présence sur scène etc… the rest is history as they say. 


Ah et oui, on a remporté le concours! Et de pouvoir dire que les membres de MUZION étaient le juges officiels du concours , c’est mettre la cerise sur le sundae ! 

 

Ton single « On est là » est maintenant disponible sur Youtube. Qui a réalisé le clip et qu’est qui t’a inspiré à écrire cette chanson ?

Gros shout out à JDHH pour le love et support ! Le clip est réalisé par Dreamland Films, une boîte de production basée à Aylmer (Gatineau). 

Shout out à QUEST, le Godfather de la région. C’est lui qui est derrière le lenz et le montage s’est fait par son acolyte JohnJohn (2jFilms). 

Au niveau de mon inspiration, bien il y a 2 choses qui m’ont inspiré à créer la chanson: 

 

1. Mon histoire. Mon parcours. Je n’ai jamais vraiment parlé  du “grittiness” dans lequel j’ai grandi. Probablement parce que j’avais pas les mots pour bien exprimer le tout et probablement parce que j’ai pour habitude de garder le “lourd” au fond de moi. Mais avec du recul, et là où j’suis rendu dans ma vie perso – ma “petite carrière” –  c’est comme s’il fallait que ça sorte.. Maybe its because of what they say : “Si t’oublies d’où c’que tu viens, tu peux pas vraiment savoir où c’que tu t’en va…” 

 

2. La réputation super clean et paisible qu’on donne à Ottawa. C’est une ville où beaucoup de gens travaillent au gouvernement et le night life n’est pas aussi animé que d’autres villes. Mais ça ne change pas le fait qu’on a aussi des coins où la pauvreté règne. Où les kids qui grandissent dans ces hoods, vivent dans une dure réalité. Une réalité où leurs familles se retrouvent souvent dans des situations précaires. Où le crédit score est faible. Où les gens ont faim. Où les kids ont le “hunger for more” and they want way more out of life! Et à cause de tout ça, some of these kids feront whatever they need to do to get out of there. Je me devais de parler de cette réalité dans laquelle j’ai grandi. 

 

 

Pour toi la musique c’est un hobby ou t’aimerais en faire une carrière ?

Avec la parution de 3 ep et 1 album de longue durée, c’est vraiment plus qu’un hobby pour moi. 
Bien sûr, le bût ultime c’est d’en faire une carrière à temps plein mais que ça pop off ou pas, rendu là, la musique pour moi c’est un besoin viscéral.
 

 


Selon toi, qu’est-ce qui te différencie des autres rappeurs francophones au Canada ?

I consider myself a student of the game and somewhat of a Hip Hop purist.’Mais j’ai aussi un grand amour pour toutes sortes de musique. 
Veut veut pas, I did grow up on vibes from the King Of Pop, the late MJ and on Funk classics coming from groups like Kool and the Gang or Earth Wind and Fire. 

And being and 80s kid, j’ai eu le privilège de grandir in the Golden era of Hip Hop; le 90s Rap/HipHop & RnB (et ce, both Anglo et Franco). 

So selon moi, c’est de pouvoir bien combiner des éléments que j’apprécie le plus de toutes ces choses là. Autrement dit, ce qui me démarque selon moi, c’est mon approche méticuleuse envers le jeux de rimes et ma capacité de parler différents langages musicales aka ma capacité de “drop different types of flavour”.

 

 

Comment décrirais-tu ton style musical ?

Je pense qu’aujourd’hui le Hip-Hop est devenu super large et qu’on a plus vraiment besoin de se définir. Genre, les styles se mélangent beaucoup donc beaucoup de rappeurs sont aujourd’hui très versatiles.. 

But that said, humblement, I do believe that I’m right up there with the best of them.

Dès fois, j’suis en mode full Rap/Hip Hop, dès fois j’suis en mode Afrobeat (vibe festif soleil), dès fois j’suis “radio friendly” groovy-pop vibes… 

Je défini mon style comme étant de la pop urbaine multicolore. Un espèce de mélange harmonieux entre IMPOSS, Loud et K-Maro. 



Avec quel artiste d’ici ou ailleurs tu aimerais collaborer un jour ?

Si je dois en nommer un seul, then c’est le GOAT: IMPOSS. Hands down!

 


Dis-nous ce que tu aimes le plus et le moins de l’industrie hip hop au Québec aujourd’hui ?

Ce que j’aime: l’industrie est en vie et n’a plus vraiment besoin de dépendre de source externe pour la continuité de son succès grâce à tous les joueurs impliqués au mouvement! 
L’industrie domine et elle continue de level up!

Ce que j’aime moins : beaucoup de festivals ne sont pas encore vraiment ouverts ou prêts à recevoir du Hip-Hop alors que c’est le style musical numéro 1.
 

 


À quoi doit-on s’attendre de toi pour l’année 2022  ?

En 2022, je promets une forte présence en lançant des singles accompagnés par des vidéoclips avant la sortie du nouvel album – prévu pour septembre 2022. Et on continue de collaborer avec quelques artistes et à offrir des spectacles en format virtuel jusqu’à la réouverture des salles. Hopefully, je pourrai prendre un peu plus de scènes au Québec.

Stay tuned.

 

 

Suivez LeFloFranco sur ses réseaux 


Facebook

Instagram

Youtube

Fanlink

 

 

Voyez son récent vidéoclip « On est là » dès maintenant.

 

Découvrez son single « Noir absolue » disponible le 11 février.

9FE43835-761F-4F60-A8BB-3136CA517F5A

 

 

 

Tags : LeFloFranco