Le Journal » Articles » Bilan JDHH 2020: Annie-Soleil Proteau a été la chroniqueuse de l’année
Publié le 30 December 2020 à 16h00

Bilan JDHH 2020: Annie-Soleil Proteau a été la chroniqueuse de l’année

 

 

 

S’il y a bien une personnalité public qui en a fait beaucoup pour le rap local cette année, c’est la chroniqueuse Annie-Soleil Proteau. En effet, celle qui a grandi en écoutant « Sans pression », son groupe de rap préféré, a relayé un bon nombre d’actualités en rapport avec les artistes du hip hop québécois. SP, Connaisseur Ticaso ou encore Ti-Kid, rien n’a échappé à l’animatrice que ce soient les clashs, les clips, allant des plus sobres aux plus trashs. Elle est également allée à la rencontre de Imposs à son studio qu’elle a interviewé pour l’émission Salut Bonjour, mais aussi Rymz qu’elle n’a pas manqué de décrire comme un des rappeurs les plus talentueux de sa génération. Des faits qui ne font que souligner la sensibilité d’Annie-Soleil envers le hip hop qu’elle décrit d’ailleurs comme : « un milieu pouvant mener à la grandeur et beaucoup de beauté » et qui font d’elle la chroniqueuse de l’année.

 

 

5 raisons pourquoi Annie-Soleil Proteau été la chroniqueuse de l’année 2020

  • Pour avoir été à l’affût de l’actu rap
  • Pour ses chroniques enrichissantes
  • Pour avoir donné son support aux artistes
  • Pour sa sincérité
  • Pour son enthousiasme